Dézaley Grand Cru

Technical sheet

dezaley
In the vine

Sur cette pente abrupte qui permet au soleil d’éclairer la souche jusqu’à son pied sans craindre aucunement l’ombre de ses voisines, ont été construits une multitude de murs qui réfractent la lumière et emmagasinent aussi de la chaleur. Ajoutez à celà la réverbération du soleil par le lac et vous obtenez un micro-climat, un four naturel propice à rôtir le raisin ! Mais la qualité de ce cru ne se fait pas que de jour sousun soleil brûlant. De nuit entre en jeu un élément du climat local: la bise du Dézaley. Vent froid, sec, et mordant, soufflant de manière saccadée, il refroidi les ardeurs de la plante qui ralentit son processus de maturation. Ainsi le raisin garde tout son arôme qui gagne en complexité au cours d’une maturation prolongée. Ce climat contrasté confère au vin toute sa race et ses caractères brûlés, fumés, d’amandes, de miel et de caramel encadrant de subtils arômes de fleurs et de fruits.

During the harvest

L’année 2017 se caractérise par un climat très favorable tout au long de la saison viticole avec une pluviosité moindre qu’en 2016. Après une période estivale caniculaire, l’automne s’est révélé relativement frais mais sec. Ces conditions favorables ont entraîné des vendanges très précoces qui ont commencé début septembre pour certaines spécialités et à mi-septembre pour les vins classiques, soit avec environ deux semaines d’avance par rapport à la moyenne. Les raisins très sains et concentrés ont pu être cueillis avec des teneurs en sucres élevées, de bonnes acidités et une excellente maturité phénolique. L’année 2017 a produit des vins d’excellente qualité, riches et aromatiques avec une belle expression de fraîcheur fruitée/florale soutenue par une acidité positive. La minéralité de nos différents terroirs est bien mise en exergue par le millésime. Ce sont des vins qui évolueront bien dans le temps.

In the cellar

Notre Dézaley fait ses deux fermentations, alcoolique et malolactique, puis reste sur ses lies de levure jusqu’à la mise en bouteilles. Elles se décomposent pour finalement se fondre dans le vin, augmentant ainsi la structure et la texture de ce dernier. Par la suite, vient la mise en bouteille qui se fait en juin de l’année suivante pour une mise en bouteille unique tirée à 1’500 bouteilles.

dezaley